Skip to main content

Histoire de l'OCE

L’UNION EUROPEENNE EN BREF

En 1957 la Belgique, la France, l’Italie, le Luxembourg, les Pays Bas et la République Fédérale d’Allemagne signèrent le TRAITE de ROME  établissant la COMMUNAUTE ECONOMIQUE EUROPEENNE (CEE), un Marché Commun Unique: un espace sans frontières avec libre circulation des biens, des personnes, des services et des capitaux visant à être complété le 31 Décembre 1992.

CONTEXTE HISTORIQUE DE LA FONDATION DE L’OCE

LE GROUPE DE TRAVAIL CEE au SEIN DE L’ASSOCIATION ORTHOPTIQUE INTERNATIONALE (IOA) De nombreux professionnels établirent des contacts avec leurs collègues dans d’autres pays de la CEE pour collecter des données sur leur situation professionnelle. En 1963, les ophtalmologistes fondèrent l’UEMS (Union Européenne des Médecins Spécialistes,section monospécialisée d’ophtalmologie) et informèrent dès 1972 Mlle Barbara LEE (alors Présidente de l’Association Orthoptique Internationale -IOA) que ladite association serait l’organisation que la CEE contacterait pour information. Lors d’une réunion préliminaire en 1976 à Florence (Italie) un comité spécial a donc été formé. Il est composé d’un représentant des chacun des 9 pays de la CEE que ce pays soit ou ne soit pas membre du Conseil de l’IOA. Le travail devait être effectué uniquement par courrier.. Le français étant la langue officielle de la CEE, le groupe de travail a été nommé.

OCE- ORTHOPTISTES DE LA COMMUNAUTE EUROPEENNE

Présidente:    Barbara M. LEE (Grande Bretagne)
Secrétaire :    Mireille LOULY (France)

Le groupe de travail s’est réuni à Londres en 1977 et a examiné des points importants basés sur un questionnaire préparé par Mireille LOULY en 1974 pour les organisations françaises (SNAO et AFO). Ce questionnaire a ensuite été revu et mis à jour en 1977 et 1984. Le comité a duré près de 10 ans jusqu’à ce que la Grande Bretagne et la France s’interrogent sur légitimité de la fonction du « groupe de travail CEE de l’IOA ». En octobre 1988 le groupe de travail a été dissout et lors d’une réunion à huis-clos, les recommandations suivantes furent faites :

  • Que les associations nationales de tous les pays de la CEE seront invitées à envoyer leurs candidatures pour des représentants à un groupe de liaison CEE à M. Louly qui organisera une réunion au cours de laquelle un président parlant français sera élu.
  • Que ce groupe de liaison CEE ne dépendra plus de l’IOA. Les délégués présents sont convenus que M. Louly contacterait Monsieur CARSIN (Directorate Generale 3- Commission Européenne (DG3) à Bruxelles pour lui demander les démarches à entreprendre afin d’ établir une organisation orthoptique indépendante.

LE POINT SUR l’OCE

En novembre 1988 des informations supplémentaires ont été transmises à Monsieur CARSIN suivie d’une déclaration officielle stipulant que quatre pays européens - Allemagne de l’Ouest, France, Grande-Bretagne et Italie avaient officiellement approuvé la création de: L’OCE :ORTHOPTISTES DE LA COMMUNAUTE EUROPEENNE COMITE DE LIAISON PERMANENT DES ORTHOPTISTES DE LA CEE En janvier 1989, M. Louly a commencé à mettre à jour les informations sur la profession dans la CEE en adressant le questionnaire qui devint par la suite « l’Enquête Professionnelle » à toutes les organisations orthoptiques nationales européennes, leur demandant en même temps de désigner des représentants officiels.